Le programme (en toute humilité)… celui que vous attendez tant… Programme d’aujourd’hui qui évoluera avec vous, avec le temps…

Le « programme » ?

Vous êtes nombreux à me demander « Mais c’est quoi ton programme ? »

Comme je vous l’ai dit, le plus important c’est l’intention qui compte :

La Paix, L’Humanisme, La Santé du peuple, La Vérité

Sans confiance (réciproque), nous ne pourrons rien construire.

candidature aux élections présidentielles avril 2022 France Dr Denis AGRET – YouTube

Si je veux « prendre » cette place, c’est pour rétablir une vraie démocratie, être un bon père de famille, un bon médecin, un repère pour les citoyens, un guide, une lumière, un phare, pour vous éclairer, pour vous rendre conscient de ce que nous vivons collectivement, pour vous rendre conscient de ce que nous sommes en tant qu’Humanité, pour tendre vers le calme, La Paix, une société respectueuse de nos différences.

Si je m’engage, c’est pour vous, pour nous, pour nos enfants, pour leur laisser un beau pays, de belles valeurs, humaines !

Humanisme :

1. Philosophie qui place l’homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs.

2. Mouvement intellectuel qui s’épanouit surtout dans l’Europe du xvie s. et qui tire ses méthodes et sa philosophie de l’étude des textes antiques.

J’ai besoin de votre soutien et de celui tous les parrainages possibles (plus de 40 000 en France sur 101 départements). J’ai besoin de 10 parrainages par département, ce qui me permettra d’être reçu comme candidat à la Présidence. La date de fin d’enregistrement au conseil constitutionnel de ce qu’on m’en a dit est fixé au 15 février 2022. Il nous reste 3 semaines ! c’est beaucoup et peu à la fois. Tout dépend de votre mobilisation.

Aide aux parrainages. Vous êtes mes émissaires ! 😉🙏 – YouTube

J’ai fait un bout du chemin, non sans difficulté, nous ferons le reste ensemble.

Je ne viens pas pour moi, je viens pour nous, pour vous et nos enfants.

Il sera nécessaire que vous soyez tous responsables et conscients de vos paroles et de vos actes.

Mon programme sera le vôtre !

Je n’ai pas de prétention à écrire un programme prédéfini, arrêté y compris avec une équipe.

Comme je l’ai entendu récemment d’un candidat citoyen, « nous avons écrit un programme à 30 (copains). Il faut bien arrêter un programme de toute façon » !!!

En fait, tous ces programmes me rebutent parce qu’écrit dans un coin.

J’ai écouté des programmes, des candidats en qui j’avais confiance pour qui j’ai voté (sauf celui en place !), ils m’ont déçu profondément. Celui en place a trahi ses électeurs et tout son Pays.

Derrière un salaire universel ou un smic à 1900€ (la carotte), ils oublient de vous dire : heures supplémentaires universelles à 40 voir 45h, disparition de vos RTT et de vos comptes épargne temps et vacances à 5 semaines par an parce que vous comprenez c’est la guerre, il y a du déficit, il faudra travailler plus….

Je ne crois plus et je n’ai plus confiance dans les hommes ou femmes politiques, sénateurs, députés en place, etc… qui ne nous ont pas défendu, protégé et en particulier ceux qui ont laissé les soignants se faire virer comme une « normalité ». Ce sont des bonimenteurs.

Je tiens à écrire devant vous que je ne resterais pas plus de 2 ans dans la fonction.

Ce sera une transition pour La France et pour l’Humanité.

Il est évident qu’il faudra revoir la Constitution.

Une piste fort intéressante à vous proposer est celle portée par la Pax Populus dont les articles se trouvent ici. Elle m’a été présentée très récemment.

LA PAX POPULUS.pdf – Google Drive

Denis Agret sur Twitter : « La solution c’est ça ! https://t.co/0NeXoFtloT » / Twitter

La fonction de Président est un outil. Comme tout outil, on peut bien ou mal sans servir.

Il en va de même pour l’outil « démocratie ».

Un marteau peut servir à enfoncer un clou ou à tuer…

La fonction de président est au service du peuple pas contre le peuple.

La démocratie doit être au service du peuple, de chaque citoyen résidant sur le sol français.

Chaque résident sur le sol français peut prétendre à une reconnaissance de la nationalité et doit évidement s’engager à en respecter les règles établies par la loi.

Je serais là pour la bonne santé globale des citoyens, pas pour les rendre malades !

Je ferais des assemblées citoyennes pour proposer des solutions pour reconstruire le Pays !

Je ferais une assemblée citoyenne dans les préfectures des 101 départements pour aborder les solutions autour de : la Santé, l’Education, la Sécurité Police gendarmerie Militaire surveillance de nos frontières, Ecologie Agriculture, Autonomie énergétique, alimentaire, en eau, subsidiarité des Mairies, le rétablissement des régions historiques culturelles, La Justice le droit, le tourisme, sur la démographie, la natalité et la responsabilité majeure des couples qui créé un foyer et donne la vie et l’engagement réciproque que cela créé, etc..

Je veux un traitement économique égal de tous les départements y compris des DOM TOM et de toutes les communes.

Tant de sujets qui nécessitent d’être parlé.

Nous nous réunirons dans les plus grandes salles de chaque préfecture pour vous accueillir, écouter, vous donner la parole, relever les solutions que vous proposerez localement.

Vous détenez les connaissances et les solutions. Il suffira de vous soutenir pour les mettre en œuvre.

J’associerais les Maires courageux de toutes les communes à témoigner de leurs difficultés.

La santé des humains est l’axe majeur.

Nous devons passer par là, prendre soin de nous pour demain prendre soin au mieux aussi de notre Nature, nous en faisons partie.

Le COVID, Coronavirus bien sûr

Masque

Levée de l’obligation des masques dans tous les lieux publics et privés (masque chirurgical et FFP2).

Réalisation et publication d’étude sur la pertinence ou non de port du masque pour prévenir une infection virale

Remboursement de toutes les amendes payées pour non-respect de port du masque ou des mesures de confinement

Gestes barrières

Autorisation de se serrer la main, de se faire la bise, de s’embrasser

Rappel de la nécessité de se laver les mains avec du savon avant de manger, dans toutes les espaces de restauration, dans les WC…

Préconisation de travail à domicile ou d’éviction scolaire temporaire sur prescription en cas de symptômes rhume bronchite fièvre gastroentérite particulièrement pendant les périodes d’épidémie

Tests

Etude sur les critères des tests biologiques sous l’égide de centre de recherche public : sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive et négative des tests avec une vraie accréditation.

Prescription de biologie et de test uniquement par les médecins avec critère de pertinence à respecter sinon non remboursé, à la charge du patient et cela pour toute la biologie !

Arrêt des autotests et des tests en pharmacie

Vaccins

Fermeture de tous les centres de vaccination

Publication des chiffres des effets indésirables graves et décès liés aux vaccins grâce au SNDS Système National de Données de Santé, de la CNAM Caissen Nationale d’Assurance Maldaie, ATIH Agentce technique de l’information sur l’hospitalisation.

Relocalisation impérative de nos bases de données de santé sur un serveur national public et non comme actuellement vendu à Google

Big Data santé: aspirées par Google ou stockées dans le SNDS, vos données médicales personnelles sont-elles en danger ? – Le blog de Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris (et sur Twitter: @MeThierryVallat) (thierryvallatavocat.com)

Possibilité pendant encore quelques temps pour ceux qui ont une peur de l’arrêt des vaccins d’être vacciné par les médecins généralistes uniquement sous leur entière responsabilité civile et pénale avec rappel de la nécessité d’informer les patients sur les effets secondaires (une fois les vraies données publiées, le cycle infernal s’arrêtera vite !)

Indemnisation financière des victimes blessées, handicapées, décès (perte de salaire à vie, etc…) et des familles ayant subis les conséquences des vaccins et / ou des victimes du retard de soin pendant les confinements et ou couvre feus.

Covid long

Mon diagnostic : il s’agit d’un syndrome post traumatique « de guerre ».

Il nécessite un accompagnement psychologique fort, type EMDR, TCC 3ème génération, ACT thérapie ou tout autre possibilité de renforcement psychologique et physique.

Sa prise en charge est déjà effective.

L’accompagnement des victimes des vaccins sera également proposé et financé.

Secret Médical respecté

Rétablissement strict du secret médical avec rappel à la loi sur les infractions de violation du secret médical

Questionnement sur « mon espace santé numérique 3422 »

Abolition des questionnaires de santé et examens biologiques et paracliniques avant prêt bancaire

Abolition des surprimes de risque pour l’accès aux prêts bancaires quelque soit les antécédents médicaux.

Vaccins autres

Levée de l’obligation vaccinale

et suivi des maladies en rapport avec ces vaccins DTP Haemophilus influenza, Coqueluche, Hépatite, Pneumocoque, Méningite, Papilloma HPV, Rougeole Oreillons Rubéole, grippe, BCG…

Etude sur les effets secondaires survenus après ces vaccins et publication des résultats.

Recherche

Mise en place d’étude publique encadrée par les CHU, les CIC centres d’investigation cliniques sur l’innocuité et le bénéfice ou non de traitement comme azithromycine, hydroxychloroquine, ivermectine mais également naturopathie Artemisia…

Accompagnement de tous les citoyens vers la vraie santé, vers des « humains biologiques »

C’est ce que j’appelle la Vraie Santé Publique, La Prévention

La politique de prévention est sous financée depuis des décennies.

Notre population souffre du laxisme des gouvernements sur la priorisation de la prévention dans le champ de la santé en particulier sur l’accompagnement des publics adolescents dès 12 – 13 ans, jeunes adultes.

Le tabac représente à lui seul 16 millions de fumeurs et 80 000 décès attribuables par an en France et surtout évitables.

Selon l’OMS, le tabac représente 7 millions de décès par an dans le Monde avec une progression effroyable d’ici 10 ans à 8 millions de décès par an. Il s’agit d’une épidémie ![1]

De plus, une étude Avis relatif au lien entre le tabagisme et la Covid-19 (hcsp.fr) montre le lien statistique entre le tabagisme et l’augmentation du risque de décès en lien avec les infections à coronavirus.

« Enfin, une analyse multivariée des 8910 patients Covid-19 inclus dans un registre international (Surgisphere, 169 hôpitaux de 11 pays), a montré que le tabagisme était un facteur indépendant de décès dans le Covid-19 (9.4% de décès chez les fumeurs, vs. 5,6% chez les non ou anciens fumeurs ; OR=1,79 ; IC 95%= 1,29 – 2,47) [7]. »

L’alcool représente 50 000 décès attribuables et évitables également.

Le tabac et l’alcool sont responsable de 22% des décès attribuables, soit > 1 décès / 5 en France / an attribuable à ces 2 causes !! = 130 000 décès / an, plus de 10 000 décès par mois !!

Les chiffres de morbidité, hospitalisations, handicaps liés à ces causes seront mis en avant afin de responsabiliser les consommateurs sur les risque encourus.

La sédentarité, surpoids obésité 50 000 décès par an et la surconsommation, mauvaise alimentation représente 50 000 décès.

Nous pourrions avoir comme objectif atteignable la diminution de moitié du nombre de morts attribuables au tabac et à l’alcool, à la mauvaise alimentation et à la sédentarité en passant de 230 000 décès évitables par an à 115 000 décès par an. Soyons ambitieux. Cela diminuera la souffrance des familles et de la société.

Bien entendu, il ne s’agit pas de juger le comportement de tel ou tel individu mais de lui permettre de cheminer vers la conscience de chacun, votre conscience intérieure.

Il est important, voir indispensable d’enclencher un cercle vertueux autour de la santé humaine.

Le nombre de consultations dans les services d’urgence a été multiplié par plus de 2 passant de 10 millions à 21 millions de consultations en 20 ans. Si nous ne brisons pas ce cercle vicieux, le besoin en personnel, nombre de lits, infrastructures hospitalières restera croissant, consommation médicamenteuse, etc…

Pour instaurer un cercle vertueux, quelles solutions mettre en œuvre ?

Plus de sport dès l’école. L’OMS préconise une heure de sport quotidien pour les enfants.

Il est donc indispensable qu’à partir du primaire, collèges et lycées, l’emploi du temps prévoit une heure d’activité physique quotidienne.

Ceci participera au développement de métiers dans ce champ qu’il s’agisse d’emplois publics ou privés, éducateurs sportifs, professeurs de sport publics ou privés, danse, psychomotricien…

Proposez aussi le développement du yoga et de la méditation dans nos écoles, collèges, lycées pour apaiser, apprendre à la concentration et renforcer l’estime de soi.

L’enveloppe dédiée à la prévention dans le PLFSS n’excède pas 1% sur les 200 milliards de dépense de santé annuel.

Il conviendrait de financer au moins 20 milliards consacrés à la prévention et très rapidement 50 milliards et/ou à travers les autres ministères sport, éducation, travail pour atteindre le plus rapidement l’objectif de diminution de la mortalité évitable de 1150 000.

La prévention aura bien sûr des impacts très positifs sur l’économie des entreprises, comme cela a été rappelé sont responsables de la santé des salariés. Cela diminuera très rapidement les dépenses liées aux arrêts maladie, aux accidents de travail et permettra un allégement des charges sociales etc…

En contrepartie les champs de l’agriculture biologique et locale, les emplois autour du sport, APA, bien être se verront développer et devenir de nouvelles opportunités professionnelles.

Exemple réalisé : La prévention ça marche

La MORTALITE ROUTIERE

  • pic mortalité routière 1972 : 18 034 morts
  • 2017 3 500 décès
  • Mortalité divisée par 5!!!

La santé mentale

Le yoga dont fait partie la méditation apporte ces preuves quotidiennement de l’apaisement qu’il apporte et de l’intérêt autour du renforcement de la confiance en soi, de la régulation des émotions (diminution des rechutes dépressives), de l’entretien d’une activité physique régulière…

Le yoga et les CAM ou MAC Médecine alternative et complémentaire sont reconnus par les instances ministérielles dans tous les pays anglosaxons avec de grands résultats.

Il est indispensable d’investir ces champs afin de les adapter à notre culture, de les évaluer sur le long terme sur la santé globale de notre population.

Des moyens importants seront mis en œuvre pour l’amélioration, la reconstruction des hôpitaux DOM TOM Corse.

Recherche publique :

Financement de la recherche publique+++ sociale +++ (étude sur les nouveautés métiers

Étude et financement des CAM Complementary Alternativ Medecin : Médecine Alternative et Complémentaire

Tous les soins pouvant amenés l’individu à retrouver une bonne santé mentale et physique seront remboursés et évalués.

Liste non limitative : ostéopathie, acupuncture, homéopathie, hypnose, sophrologie, naturopathie, herboristerie, médecin chinoise, médecine ayurvédique, yoga yogathérapie, shiatsu, qi gong, tai-chi, coaching sportif, activité physique adaptée (APA), également arts martiaux et aussi art thérapie, animaux, musicothérapie…

Etude encadrée sur le jeûne et sur le potentiel créateur de cellules souches, indifférenciés permettant le renouvellement cellulaire.

Le Pr Bruno Fallisard a déjà publié des études sur l’évaluation de ces champs.

Il faudra bien sûr un contrôle de ces pratiques professionelles en fonction du retour des citoyens sur les praticiens.

Etude sur la santé ou la morbimortalié et l’espérance de vie des populations en « bonne santé »

Financement publique pour étudier la pharmacovigilance et les effets secondaires en terme de morbimortalité, publication sur les médicaments et lever d’autorisation dès que risque > bénéfice

L’alimentation saine et raisonnée est la base du bien être aussi…

Vous voyez le programme est tellement énorme, immense à écrire… Nous l’écrirons ensemble.

J’ai confiance dans l’Avenir, j’ai confiance en vous, en votre volonté de tendre vers le meilleur, de vivre en Paix avec nos différences.

Une fois que j’aurais pris soin des citoyens, des humains vivants sur le sol français, j’aurais accompli une grande mission, celle que j’ai toujours mené en tant que médecin urgentiste, santé publique et tout particulièrement aussi en réinformant sur les effets indésirables des vaccins.

Je suis là pour vous soutenir.

Je ferais tout mon possible pour que chaque citoyen ait un toit digne de ce nom et un emploi parce que l’emploi est indispensable pour trouver un sens à sa vie et ainsi subvenir à ses besoins.

Je vous remercie pour votre attention et à très bientôt en réel !

Dr Denis AGRET

  1. https://www.who.int/fr/news-room/detail/26-07-2019-who-launches-new-report-on-the-global-tobacco-epidemic L’OMS présente un nouveau rapport sur l’épidémie mondiale de tabagisme

Relation de cause à effet établi statistiquement entre les vaccins Covid-19 à ARN messager et la survenue de myocardite et péricardite chez les personnes de 12 à 50 ans en France

Relation de cause à effet établi statistiquement entre les vaccins Covid-19 à ARN messager et la survenue de myocardite et péricardite chez les personnes de 12 à 50 ans en France

Dans cet excellent article produit par notre gouvernement et les instances qui le servent, la CNAM : Caisse Nationale d’Assurance Maladie et l’ANSM Agence Nationale de Sécurité du Médicament , vous pourrez lire et constater l’association statistique prouvée entre les vaccins Covid-19 à ARN messager et la survenue de myocardite et péricardite chez les personnes de 12 à 50 ans en France.

Association entre les vaccins Covid-19 à ARN messager et la survenue de myocardite et péricardite chez les personnes de 12 à 50 ans en France | L’Assurance Maladie (ameli.fr)

Il s’agit d’une étude cas témoin sans précédent qui a été totalement caché, enterré par les médias.

La seule chose qui a été mise en avant est : « De façon rassurante, l’évolution clinique des cas de myocardite et de péricardite apparaît généralement favorable. Sur la période étudiée, aucun décès n’a été rapporté parmi les personnes hospitalisées pour une myocardite ou une péricardite suite à la vaccination. ».

Cette phrase est totalement fausse et ne fait aucunement état du détail de la relation de cause à effet largement établi statistiquement.

L’évolution de myocardite comme dans cet article est plus qu’incertaine à moyen et long terme et peut conduire à des aggravations cardiaques cliniques pouvant entrainer des handicaps majeurs voir des décès.

Par exemple des complications : insuffisance cardiaque gauche, arythmie fibrillation auriculaire ou ventriculaire, cardiomyopathie dilatée, voir décès par fibrillation ventriculaire ou insuffisance cardiaque

Myocarditis and inflammatory cardiomyopathy: current evidence and future directions – PubMed (nih.gov)

« le nombre de cas apparaît peu fréquent au regard du nombre élevé de doses administrées ». Cette phrase est également fausse étant donné que le nombre de dose réellement administrée, le dénominateur est faux.

En effet, de très nombreux médecins, pharmaciens, infirmiers ont faussement injectés les patients, soit en leur administrant pour protéger leurs patients du sérum physiologique, soit en renseignant simplement les patients (nom, prénom, date de naissance, numéro de sécurité social) dans le logiciel de l’assurance Maladie https://vaccination-covid.ameli.fr/

Il conviendra demain de demander aux français et aux médecins, sans risque de sanction, de faire une déclaration sur l’honneur qu’ils n’ont pas reçu le vraie produit mais on bénéficiait d’un faux afin de rétablir les vrais données de personnes réellement injectées avec ARNm.

Pour 6 millions de personnes adultes de plus de 18 ans, chiffre publié par la DGS en décembre 2021, au moins deux fois plus de personnes ont bénéficié de fausse déclaration gratuite (y compris par des agents de la CNAM!) ou payante. Ceci nous amène à au moins 18 millions d’adultes ont reçu zéro dose.

Le nombre de moins de 18 ans en France est de 15 millions, il y a au maximum un million de mineurs vaccinés, ceci nous amène à 14 millions de zéro dose chez les moins de 18 ans.

Au total, au moins 32 millions de français n’ont pas reçu d’injection à ARNm !

« Depuis juillet 2021, les myocardites et les péricardites sont considérées comme des effets indésirables pouvant survenir suite à une vaccination contre le COVID-19 par un vaccin à ARN messager »

Bizarrement, c’est en juillet que j’ai fait la vidéo avec Céline Caron sur son fils victime d’une myocardite grave ! (20+) Facebook

La période de cette étude est très restreinte : entre le 12 mai et le 31 août 2021.

Parmi les 919 cas de myocardites, 32,9% avaient été exposés à une vaccination récente par un vaccin à ARNm

Pour l’ensemble de la population, le risque de myocardite était augmenté dans les sept jours suivant la vaccination pour les deux vaccins (Tableau 2).

Dans les analyses multivariées, l’odds-ratio associé à l’administration du vaccin Pfizer-BioNTech est de 1.66 [intervalle de confiance à 95% : 1.16-2.37] pour la première dose et 6.88 [5.28-8.96] pour la deuxième dose. L’odds-ratio associé à l’administration du vaccin Moderna est de 2.76 [1.26-6.04] pour la première dose et 25.8 [15.8-42.1] pour la deuxième dose.

Le risque de myocardite lié à la vaccination était particulièrement marqué chez les hommes de 12 à 29 ans (Tableau 4). Parmi eux, ce risque était augmenté dans les sept jours suivant les deux doses du vaccin PfizerBioNTech (OR = 2.1 [1.3-3.5] pour la dose 1 et 10.9 [7.6-15.8] pour la dose 2) et la deuxième dose du vaccin Moderna (OR = 79.8 [29.8-213.4]).

« Plusieurs arguments plaident en faveur de la nature causale de l’association entre l’exposition aux vaccins à ARNm et les risques de myocardite et péricardite. Premièrement, l’ampleur des mesures d’association apparait élevée après ajustement sur les antécédents de chacune de ces pathologies et d’infection par le SARS-CoV-2. Deuxièmement, l’excès de cas intervient dans une période de faible circulation des virus respiratoires courants connus pour être associés au risque de myocardite. Troisièmement, pour les deux pathologies, le délai de survenue après l’exposition au vaccin est très court, notamment après la deuxième dose. Quatrièmement, dans la majorité des cas, l’association avec la pathologie n’est plus retrouvée passés sept jours après l’exposition. Enfin, nos résultats sont concordants avec ceux rapportés en France par le système de pharmacovigilance et dans d’autres pays à partir de sources de données variées, à la fois quant aux caractéristiques et à l’évolution des cas, aux catégories de population concernées et à la relation temporelle entre exposition et évènement, suggérant un mécanisme sous-jacent uniforme [10] ; et également quant au risque particulièrement marqué du vaccin Moderna. »

Les conclusions de cette étude qui date de novembre 2021 montrent un surrisque majeur lié à la vaccination que cela soit pour les myocardites ou les péricardites.

Ces conclusions auraient dû et devraient toujours entrainer l’activation du principe de précaution et l’arrêt de toute vaccination chez les populations de 12 à 50 ans !

Il est donc indispensable qu’à la lecture de ce texte et de ma vidéo, les responsables politiques députés, sénateurs demandent instamment l’arrêt en France de la totalité de ces vaccins et la démission des personnes responsables.

Il conviendra de refaire la même étude sur toute la période de la campagne de vaccination de janvier 2021 à décembre 2021 !

Il est indispensable de refaire la même étude sur l’Association entre les vaccins Covid-19 à ARN messager et la survenue de Décès chez les personnes de 12 à 50 ans en France !!!

Signé Dr Denis AGRET

Mortalité INSEE au 07/04/2021

https://www.facebook.com/denis.agret.7/posts/1071197073370556

07/04/2021 194 307 décès

(07/04/2020 190 932 décès)

07/04/2019 181 643 décès =

+ 12 664 décès ! / 2019 , soit + 3 894 décès par mois ! / 2019

Le gouvernement vous protège… il a du raté son objectif de « santé publique » !

L’excès de mortalité + 12 664 décès au 07/04/2021 par rapport à 2019 démontre l’échec total de la « soit disant » politique de santé publique menée par le gouvernement en place.

Cet excès de mortalité toute cause ne peut se résumer au « coronavirus ».

Il est indispensable de faire la lumière sur les causes de mortalité avec le PMSI, programme de médicalisation du système d’information, qui alimente la base nationale des données de santé. https://www.snds.gouv.fr/SNDS/Accueil

Les causes de mortalité de cet excès sont multiples et devront être apporté de manière transparente à la population, hommage aux victimes.

Best Of Dr Denis AGRET

Mécanisme d’aggravation pulmonaire

Effet du masque chirurgical

Covid Santé Publique France

Chiffre Mortalité INSEE

Chiffre Mortalité Fondation Partage et Vie

Effets indésirables graves et décès post vaccination Covid

Principe de signalement des effets indésirables et des décès

Mesure d’éviction inepte des enfants en cas de « cas contact » par l’assurance maladie

LA vérité : preuve que le Président a été prévenu = dissimulation de preuve : Pénal

Lien entre vaccin Covid (AstraZeneca) et la survenue de thromboses , donc lien avec décès par thrombose (dont AVC thrombotique)

Ça y est, c’est écrit depuis hier !

https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/vaxzevria-covid-19-vaccine-astrazeneca-lien-entre-le-vaccin-et-la-survenue-de-thromboses-en-association-avec-une-thrombocytopenie

Le lien entre le vaccin et la thrombose « est considéré comme plausible » !

Bien que de tels effets indésirables soient très rares, leur fréquence dépasse ce que l’on pourrait attendre dans la population générale !!!

DONC LE LIEN ENTRE LE VACCIN ET LE DÉCÈS par THROMBOSE (dont AVC THROMBOTIQUE) .. est aussi « plausible »!

Dans les effets indésirables GRAVES de Pfizer et de Moderna il y a des thromboses = des caillots qui bouchent la circulation sanguine (AVC, embolie pulmonaire, phlébite, infarctus du myocarde) et des hémorragies !

Tableau des effets secondaires graves de Pfizer, Extrait du rapport du 16/04/21

https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-02-04-2021-au-08-04-2021

Je dis STOP A TOUS LES VACCINS COVID !

C’est dangereux et cela fait 3 mois que j’alerte à ce sujet !

et même pas efficace car il y a 133 Covid 19 après vaccin Pfizer ! donc vous n’êtes pas protégé ! LOL !

RISQUES >>>> bénéfices = STOP !!!

#AnthonyRio Mort pour La France, ma pensée t’accompagne ainsi que ta famille dans la douleur qu’est la leur ! Je vous soutiens pour faire la lumière sur ces vaccins et éviter d’autres décès et infirmités, handicaps résultant de ces vaccins chez des personnes jeunes non à risque d’une aggravation liée au coronavirus.

https://www.exclusif.re/Anthony-Rio-24-ans-est-il-mort-apres-avoir-ete-vaccine-avec-AstraZeneca_a1619.html

DE PLUS

Cette vidéo est mensongère, malhonnête, irrespectueuse.

Cette médecin qui est présentée comme infectiologue et chercheuse devrait être mise au placard ! Le média qui relaye aussi !

Pour une chercheuse, elle a du mal chercher sur les rapports de l’ANSM !

Elle dit que le vaccin a une très bonne tolérance : « les vaccins sont très bien tolérés ».

Elle ne fait pas son devoir d’information libre (corruption, conflit d’intérêt ?) et éclairé sur les effets indésirables graves et les décès post vaccin.

Elle n’en parle pas, elle élude le problème. C’est du mensonge !

Les vrais chiffres :


Pfizer au 09/04 rapport ANSM :

https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-26-03-2021-au-01-04-2021

8 513 822 de doses, soit 72% des vaccinés,

3 117 effets indésirables GRAVES soit

1 effet indésirable grave tous les 2 732 vaccinés (AVC, embolie pulmonaire, phlébite, infarctus du myocarde, hémorragies…. liste non exhaustive : au choix) et

386 décès qui représentent 88% des décès (n = 436) de tous les vaccins,

1 décès tous les 22 000 vaccinés bien plus de « chance » qu’au loto !

Donc Pfizer est très loin d’être bien toléré !

Il est urgent d’arrêter tout cela.

Les 6 à 55 ans ont zéro risque de décès avec le coronavirus.

Les virus circulent sur la planète notamment par les masses océaniques (voir la page virus Wikipédia Dans l’eau de mer, la concentration en particules virales est de 106 à 108 particules par millilitre https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus ) et aucun humain n’est responsable de la transmission d’un quelconque virus !!!

Le risque de décès après vaccination est supérieur à 1

donc il faut arrêter cet essai clinique fourre tout en phase 1, 2, 3 !

L’histoire des variants continue de propager la peur : L’histoire le montrera.

Si vous séquencez l’ADN de deux humains, vous aurez 2 ADN différents, variants, mutants comme vous voulez.

Il en va de même lorsque vous séquencez l’ARN de 2 virus, qui mute souvent en plus.

On a jamais autant séquencé l’ARN des virus, donc oui on trouve de l’ARN différent !

Sur la page virus à ARN Wikipédia, voici le message :

Taux de mutation : Les virus à ARN ont en général un taux de mutation élevé, à défaut d’ADN polymérase susceptible de repérer et corriger les erreurs, et sont donc incapables de procéder à la réparation de l’ARN du matériel génétique endommagé.

De plus il est indiqué que : Bien que l’ARN mute en général rapidement, un travail récent a révélé que le virus du SRAS et des virus à ARN apparentés contiennent un génome qui mute très lentement par rapport à ce qui serait attendu si les mutations n’étaient pas contrôlées du tout9.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_%C3%A0_ARN

Avis aux virologues indépendants et intègres et courageux.

Information sur les vaccins Covid-19: EFFETS INDÉSIRABLES GRAVES ET DÉCÈS POST VACCINATION FRANCE

Les chiffres de mortalité et d’effets indésirables graves et de décès après vaccination progressent de manière très inquiétantes dans notre pays.

Comme vous le savez, le corps médical est tenu par la loi d’informer les patients des risques liés à la prise d’un quelconque médicament.

Je fais donc mon devoir de médecin en informant tous les français de ceci.

Je considère que je fais honneur au corps médical et que je l’informe à partir des données publiques de Santé Publique France et de l’ANSM Agence Nationale de Sécurité du Médicament.

Un très bel article de 2019 du CNOM !

https://www.conseil-national.medecin.fr/medecin/sante-publique/prescrire-medicaments-traitements

Le développement de l’information en santé, en particulier sur Internet, peut conduire vos patients à réclamer la prescription d’un médicament ou d’un traitement. Toutefois, une prescription de complaisance est répréhensible. Votre patient pourrait être le premier à en souffrir, à le regretter, voire à vous le reprocher. Il est de votre responsabilité d’expliquer pourquoi ce médicament ou ce traitement s’applique ou non à son état de santé.

Une responsabilité civile et pénale

Vous, médecins, devez apporter la preuve que vous aviez bien informé votre patient des risques de la prescription

Définition des phases 1, 2,3 dans les essais cliniques

Le site clinicaltrial.gov de la bibliothèque nationale de Médecine a rendu public que Le laboratoire Pfizer mène un essai de phase 1 2 3 sur une étude visant à décrire l’innocuité (Qualité de ce qui n’est pas nuisible ) , la tolérance, l’immunogénicité et l’efficacité des vaccins ARN contre le covid 19.

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04368728

D’après le site

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/medicaments/le-circuit-du-medicament/article/le-developpement-du-medicament

https://www.codes-et-lois.fr/code-de-la-sante-publique/toc-produits-sante-produits-pharmaceutiques-medicaments-usage-h-2cffebf-texte-integral

La Phase I  est censée être une étude de l’évolution de la molécule testée dans l’organisme en fonction du temps (cinétique) et analyse de la toxicité sur l’être humain. Cette phase est menée sur un petit nombre de personnes volontaires et non malades (volontaires sains)

La Phase II consiste à l’administration du médicament à un petit nombre de patients pour rechercher la plus petite dose efficace et observer des effets secondaires nocifs en utilisant différentes doses

Donc au premier décès, nous sommes tenu d’

  • arrêter immédiatement l’essai clinique et faire l’analyse des causes de décès que ce soit en phase 1 ou 2, et
  • pratiquer l’autopsie, avec le consentement de la famille et l’analyse biologique et immunologique.

Exemple du décès en janvier 2016 suite à utilisation de BIA 10-2474

https://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/01/15/24502-essai-clinique-tourne-drame-rennes

et au rapport cité dans l’article du Monde

https://www.lemonde.fr/sante/article/2016/10/11/essai-clinique-de-rennes-un-drame-en-cinq-questions_5011900_1651302.html

Accident survenu le 10 janvier 2016 : Un «volontaire sain» engagé dans un essai clinique en état de mort cérébral au CHU de Rennes est décédé le dimanche 10 janvier après-midi

L’essai a été interrompu le 11 janvier, prévoyait 128 volontaires.

Le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) indique : « En premier lieu, la question du bien-fondé même de l’essai a été soulevée. La valeur ajoutée potentielle du produit dans l’arsenal thérapeutique pouvait être mise en doute aux yeux de certains experts. Le protocole évoquait ainsi une panoplie très large de bénéfices thérapeutiques potentiels futurs sans argumenter l’apport spécifique attendu du produit par rapport à d’autres molécules. Dans ces conditions, la décision d’exposer des volontaires aux risques par définition non totalement prévisibles d’un médicament expérimental pouvait poser question. »

La question du bienfondé de la vaccination chez des populations jeunes de moins de 65 ans non à risque du coronavirus se pose alors.

La balance bénéfice / risque (effets indésirables graves et décès après vaccin) se pose.

Je cite le professeur Toubiana qui témoigne que «  les moins de 65 ans n’ont eu aucune surmortalité » lié au coronavirus, « les moins de 65 ans, ça représente 80% de la population ».

https://www.youtube.com/watch?v=J1F-oVVf8fI à la minute 6’52

Alors pourquoi vouloir leur faire prendre un risque lié au vaccin ?

Données issues des rapports publics ANSM du 02 et du 09/04/2021

A ce jour, Pfizer représente le vaccin le plus utilisé en France 72% des vaccinés.

Malgré le détournement du regard des médias vers Astrazeneca 21% des vaccinés qui n’est pas le plus létal (1,8 décès / 100 000, cf tableau infra), il est indispensable de regarder les effets secondaires graves et les décès avec Pfizer (4,5 décès / 100 000) qui représente 72% des vaccinés et 88% des décès, soit n= 386 .

Au total 11 769 823 vaccinés dont 5 552 effets indésirables graves et 438 décès, dont un décès après vaccination chez un interne en médecine de 24 ans, qui faut-il le rappeler, faisait donc partie de la population à risque 0.

Ce qui donne comme ratio :

  • 1 effet indésirable grave pour 2 127 vaccinés, ce qui est colossal.

Les effets indésirables graves comprennent entre autres : phlébites, embolies pulmonaires, AVC thrombotiques et hémorragiques, hémorragies, CIVD consommation intravasculaire disséminé et TVSC thromboses sinus veineux cérébral, infarctus du myocarde, SDRA, chocs allergiques graves anaphylactiques…

Alors que les effets du coronavirus se limitent à des pneumopathies bactériennes et des SDRA.

  • 1 décès pour 27 000 vaccinés. Nous sommes très très loin de l’innocuité. Vous avez plus de chance de mourir du vaccin que de gagner au loto, 1 chance sur 2 000 000 au rang 2, 1 / 19 000 000 au rang 1.

Tout essai clinique en phase 1 ou 2 avec un décès doit être arrêté ! DONC STOP !

Le nombre de vaccinés a progressé en 1 semaine de + 20% de 9 millions à 11 millions faisaient courir des risques d’effets indésirables graves et de décès à des populations très mal informées et ne risquant que très très peu de mortalité lié au corona : 93% des décès concernent les plus de 65 ans avec 65% de comorbidités déclarées.

01/04/21 (publié le 09/04) Nb de vaccinés cumulés Nb effets indésirables  Nb effets indésirables GRAVES Nb décès effets indés. GRAVES /10 000  DECES /100 000   
Pfizer (BioNTech Comirnaty) 72% des doses 8 513 822 13 485 3 117 386 3,7 4,5 1 DC pour 22 000 vaccinés
Astrazeneca (renommé Vaxzevria) 21% 2 454 840 9336 2293 44 9,3 1,8  
Moderna 7% 801 161 730 142 8 1,8 1,0  
TOTAL 11 769 823 23 551 5 552 438 4,7 3,7 1 DC pour 27 000 vaccinés
Evolution en % par rapport à semaine N-1 20,2 16,8 14,5 13,5 -4,7 -5,6 1 eff. graves pour 2 127 vaccinés
  1 minute pour vacciner   2 heures pour remplir un formulaire d’effet indésirable    

D’une part, l’évolution du nombre de vaccinés croit à une vitesse très inquiétante +20% en une semaine, soutenue par une logistique colossale notamment financière qui incite les médecins 420 € pour 4 heures, dentistes 280€, infirmières 220€, vétérinaires 160€ à vacciner !

D’autre part les CPV, centres de pharmacovigilance, débordés par l’afflux de signalements ne peuvent plus renseigner de manière satisfaisante ces effets indésirables graves et décès ce qui conduit à une « baisse » relative en pourcentage des effets indésirables graves et des décès, ce qui est faussement rassurant, du fait du manque de moyens humains et financiers sur les CPV.

On voit bien que les moyens engagés pour vacciner sont énormes alors que les moyens engagés pour recenser les effets indésirables grave et décès restent insuffisants.

Pour information, le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/ permet de signaler les effets indésirables graves et les décès.

Pour vacciner il faut une minute, pour signaler il faut minimum une heure, le temps de collecter toutes les données cliniques, et les saisir !

https:/ /solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_patients_declaration_ei.pdf

Il est indispensable de renseigner la date et l’heure de la vaccination et de l’évènement grave ou du décès pour pouvoir estimer l’imputabilité intrinsèque chronologique.

L’imputabilité établit la relation de cause à effet entre chaque médicament... et la survenue d’un événement… déterminé.

Plus l’évènement survient précocement après l’injection, plus il est suspect d’être en rapport avec cette injection.

On peut d’ores et déjà incriminer une imputabilité chronologique d’après les rapports ANSM étant donné que 68,5% des effets surviennent dans les moins de 24h et 84% surviennent dans les moins de 4 jours !

L’imputabilité est donc très grande !

EN CONCLUSION

Vaccin en phase de « test » phase 1 et 2 si un décès survient, on devrait arrêter l’essai !

Pfizer 72% des vaccinés, Astrazeneca 21%, Moderna 7% soit 11 770 000 vaccinés !

Dont 1 effets indésirables graves pour 2 127 vaccinés, ce qui est colossal. Les effets indésirables graves comprenant phlébite, embolie pulmonaire, AVC thrombotique et hémorragique, hémorragie, infarctus du myocarde, SDRA, choc allergique grave anaphylactique…

1 décès pour 27 000 vaccinés . Nous sommes très très loin de l’innocuité.

Tout essai clinique en phase 2 avec un décès doit être arrêté ! DONC STOP !

Pour vacciner il faut une minute, pour signaler il faut minimum une heure, le temps de collecter toutes les données cliniques, et les saisir !

Trop de moyen financier et humain sur la vaccination et pas assez sur le recensement des effets indésirables graves et des décès.

La vaccination, toutes marques confondues, doit être stoppée au moins un mois = PRINCIPE DE PRECAUTION

La HAS recommande à ce stade de n’utiliser le vaccin AstraZeneca que pour les personnes âgées de 55 ans et plus compte tenu du risque de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) et de thrombose veineuse cérébrale (TVC) chez les personnes de moins de 55 ans.

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3244305/fr/covid-19-la-has-recommande-d-utiliser-le-vaccin-d-astrazeneca-chez-les-55-ans-et-plus

Compte tenu des 3 117 effets indésirables graves de Pfizer, il semble logique de suspendre également ce vaccin chez les moins de 55 ans.

Monsieur le président Emmanuel Macron, Je veux bien postuler comme ministre de la Santé ! Vous devez demander la démission de Mr Olivier Véran et de votre chef de cabinet Brice Blondel !

A Monsieur le président Emmanuel Macron, Je souhaite rappeler que tout l’enjeu de la science repose sur le contradictoire.

Ainsi est-il de l’intérêt de tous d’intégrer des personnes comme moi, c’est-à-dire, non convaincues par le consensus actuel.

En témoigne votre lettre ci-dessous Mr Le Président, vous pouvez encore changer d’équipe !!!

Avec mes salutations respectueuses.